Pierre Morineau - Mémoire SPB 14 - 1745/1750

Mémoire sur la connaissance et proportion des bois qui composent la construction des vaisseaux, de leur position et liaison.
154 pages et 4 planches. Format : In 8° (16 x 24 cm)

Stock bas

Attention : dernières pièces disponibles !

Auteur : Pierre Morineau
Pierre Morineau - CUIR Mémoire SPB 14  - 1745/1750

93,00 €

Ce mémoire manuscrit de Pierre Morineau est un document exceptionnel car il nous apporte des informations essentielles sur la construction des vaisseaux, ces informations étant décrites par un homme de terrain.

Le texte détaille le sujet de façon totalement détachée de l’aspect théorique que P. Morineau traitera plus tard dans un autre manuscrit.
Cette description est une image fidèle et précise des pratiques en application à l’arsenal de Rochefort au milieu du XVIIIe siècle. Avec le dictionnaire de Blaise Ollivier de 1736, ce manuscrit est une source incontournable et fort précieuse car il faudra attendre les années 1785/88 pour retrouver, avec l’article « Construction » de l’Encyclopédie méthodique, partie marine, spécialement rédigé par le constructeur De Gay, l’équivalent de détails sur l’aspect pratique de la construction.

Il existe bien sûr des ouvrages théoriques pour cette période, comme celui de Duhamel du Monceau par exemple, mais aucun ne traite de façon aussi précise de la construction.
ll faut noter que certaines descriptions pourront paraître assez énigmatiques si l’on ne maîtrise pas bien l’architecture des vaisseaux de cette époque, les connaissances sous-entendues du lecteur étant prises en compte dans le discours du rédacteur. Ce texte est supposé s’adresser à des hommes de métier ou au moins à des personnes au courant de la construction navale. On pourra également noter que Pierre Morineau inverse les termes d'écoutille et de panneau, ceci peut quelques fois prêter à confusion.

Le manuscrit est entièrement rédigé sur des feuillets de parchemin de 24 x 19 cm. Il est relié en cuir et compte 104 pages. Il est agrémenté de 3 planches d'illustration : une grande planche représentant la coupe longitudinale d'un vaisseau de 74 canons, planche sur laquelle figure également le plan du premier pont ; une deuxième planche montrant la coupe verticale du même vaisseau et enfin une troisième et dernière planche qui représente la configuration de l'arcasse et de l'étrave.

Ce manuscrit est en très mauvais état, plusieurs pages présentent des dégradations notables, conséquence de son exposition à l'humidité : tâches sombres affectant quelques fois la moitié de la page, rétractations importante du parchemin et plis marqués dans la reliure ou dans les angles.
D'autre part, le grain du parchemin vieilli est particulièrement présent, ce défaut allié à une décoloration de l'encre utilisée fait que la lecture directe de ces pages est très difficile. Certains mots se sont effacés naturellement, d'autres sont devenus complètement illisibles sous les taches. Mais heureusement cela n'affecte qu'une partie du texte, l’ensemble restant majoritairement compréhensible.

Les mots illisibles sont signalés entre cochets ainsi que ceux dont le sens n’est pas sûr. Par ailleurs, le sommaire d’origine a été légèrement remanié et complété pour créer des liens directs vers les articles du mémoire.

Nota : afin de respecter au mieux l'expression de l'auteur, la phraséologie et l'orthographe ont été fidèlement retranscrites.


Table des matières :


Pour trouver la longueur des vaisseaux de l’étrave à l’étambot 11
De la quille, de sa position et de la longueur de ses équarts 11
Du brion ou ringeau, de la rabelure de la quille et contre-quille 13
De l’étrave, contr’etrave intérieure 14
Taquet de gorgère et apostres assemblés à l’étrave 15
De l’étrave assemblée et préparée à monter sur les chantiers 16
De l’étambot et de ses proportions 17
Du nom des barres qui forment l'arcasse du vaisseau 17
De la lisse d'hourdy 18
De la barre d'arcasse 19
De la barre du pont et des barres d'ecusson 19
Des estins ou cornières 20
Des allonges de cornière et du balancement de l’étambot 21
De la pièce morte arrière et de la courbe d’étambot 22
Du contr’étambot extérieur 23
Des varangues de fond, acculées et fourcats 23
De l'établissement des coupes verticales 24
De la position des principales coupes sur la quille 25
Des fausses lisses 27
De l’espace à donner sur la quille entre les principales coupes 28
Des coupes dévoyées ou lancées de l’avant 28
Des coupes dévoyées ou lancées de l’arrière 31
De la carlingue 32
Du marsouin de l'avant et de l'arrière 33
Des clefs ou taquades entre les membres 33
De la tonture du premier pont et du placement des baux 34
Des bauquières, contre bauquières 36
Des vaigres horizontales 37
Des vaigres obliques 37
Baux du premier pont 38
Proportion des baux, barrots des 2e, 3e ponts, gaillards et dunette 39
Position des baux du 1er pont, des masts, cabestan, panneaux 40
De la position des barrots des gaillards et dunette 44
De la position des faux baux et barrots des soutes 46
De la position des sabords de la 1re batterie 47
Des porques de fond, genoux et allonges des porques 47
De la carlingue au pied du grand mast et de misaine 48
Courbes de fer verticales et horizontales du 1er pont 49
Dimensions des fourrures de gouttière ou tirepoint du 1er pont 51
Des illoires du 1er pont, de bord, arc-boutants et barrotins 52
Des bittes, de leurs taquets et traversin 53
Carlingue du mast d’artimon 54
Des illoires renversées 54
Des étances du fond de la cale 55
Archipompe du grand mast et de l’artimon 55
Des guirlandes avant 56
Courbes obliques d’écusson 57
Illoires et bordage du 1er pont 58
De la position des baux du 2e pont 58
Proportions des hauts et bas seuillets des sabords de batteries 60
Proportions des sabords 61
De la hauteur des entreponts, gaillards et dunette 62
Des écubiers 63
Etambray ou flasques du pied du beaupré et de son chambrage 63
Courbes de fer du 2e pont et pattes d’oyes 65
Bitton de grand hunier 67
Seps de drisse 67
Epontilles d’entrepont 68
Fourrures de gouttière et gouttières du 2e pont 69
Illoires du milieu du 2e pont 70
Des caillebotis 70
Etambrayes du grand cabestan 71
Des illoires intermédiaires du 2e pont 71
Montants de voûte et de poupe avec leurs proportions 72
Corniche du pied des montants de voûte 75
Des sabords de la 2e batterie 76
Bitton d’écoute du petit hunier 77
Fronteau et montants du coltis 78
Proportion des bossoirs d’ancre 79
Passage des aiguilles de carène 80
Courbes des gaillards 81
Courbes de fer de la lisse d’hourdy, jottereaux et guirlandes 81
Courbes de fer verticales au 2e pont 83
Des courbes de fer sans arcboutant pour le 2e pont 84
Des courbes de fer pour gaillards, porte-haubans, pattes d'oyes 84
Des courbes en bois de la lisse d’hourdy et barre d’arcasse 85
Des sabords des gaillards et position des barrots de la dunette 85
Des platbords, accotars 87
Des caillebotis du gaillard d’arrière (Passage de la manuelle) 88
Echelles du grand mast et de l’artimon 88
Du couronnement de la poupe 89
Dôme des cuisines au gaillard d'avant 89
Des passavants à caillebotis 90
Des fronteaux des gaillards et dunette 91
Du clocher du gaillard avant 92
Des taquets de lançage 92
Taquets de bosse (ou à cornes) 93
Dogue d’amure 93
Galoche de grande écoute et de la misaine 94
Dalots de plomb pour écouler les eaux et position de la gatte 94
Du grand cabestan, de ses liens, barres et élinguets 95
Du petit cabestan 98
De la proportion des cuisines et des fours (et parc à mouton) 99
Du gouvernail et position de ses safrans, proportion des roses 101
Position des roses du gouvernail sur l'étambot 104
De la barre et de la roue du gouvernail 104
Des écoutilles pour les panneaux 105
Des lisses et épontilles des gardes corps 106
Jas d’ancre 107
Tendelet de poupe 107
Pompes du grand mast et du mast d’artimon 107
Préceintes et bordages du fond 108
Des 1res et 2es préceintes de la 1re batterie 109
Tonture de la 2e préceinte 109
Proportion et tonture des 3e et 4e préceintes 111
Des mantelets des sabords de la 1re batterie 112
Tonture et proportions des 5e, 6e préceinte et lisses des rabattues 113
Lisses des rabattues 114
Position des 1re et 2e préceintes aux frégates à 1 pont et gaillards 115
Des éperons des vaisseaux 116
Des lisses de poulaine ou porte-vergues de l’éperon 118
Taquets de porte vergue 121
Caillebotis d’éperon 121
Tambour ou bats des jottereaux 122
Fourrures d’écubiers 122
Bout-hors d’amure de misaine (et grain d’orge des roustures) 123
Portaubans des masts 123
Echelles et allonges de défenses hors le bord 124
Proportions des fers, chaînes d'aubans 125
Proportions des clous au poids 126
De l'équerrage des membres 127
Du brochetage des bordages sur les membres 128
Mémoire sur la mise à l’eau des vaisseaux 130
Arrangement des pièces qui composent le chantier du berceau 132
Position des coëttes ou anguilles sur le chantier du berceau. 134
Etablissement des colombiers 136
Attention sur l'instant de la mise à l'eau des vaisseaux 138
Mémoire sur l'exploitation des bois de construction 141

Note du relieur :
 
     Volume In 8° relié demi-chagrin, titre or direct fait main.
Corps d’ouvrage papier vergé 100 g, signet, tranchefiles.

     En reliure on dénomme chagrin un cuir présentant du grain et généralement obtenu à partir d'une peau de chèvre. La dénomination plein chagrin concerne un ouvrage dont la couverture est entièrement recouverte de ce cuir. Le terme demi-chagrin s'applique à un livre dont seul le dos est constitué de ce cuir.
 
     Le fait que nos ouvrages soient reliés à la main de façon unitaire ou en si petite série implique que l’aspect : cuir, couvrure, tranchefile et autres peuvent varier selon le disponible en stock. Ceci n’affecte en rien la qualité, mais nous insistons pour bien souligner qu’il est impossible d’assurer une stricte et identique présentation à tous les volumes, ce qui fait d’eux, en quelque sorte des pièces uniques.

Cet ouvrage est disponible relié toile Buckram





Auteur : Pierre Morineau





Aucun commentaire n'a été publié pour le moment.

Donnez votre avis

Pierre Morineau - Mémoire SPB 14  - 1745/1750

Pierre Morineau - Mémoire SPB 14 - 1745/1750

Mémoire sur la connaissance et proportion des bois qui composent la construction des vaisseaux, de leur position et liaison.
154 pages et 4 planches. Format : In 8° (16 x 24 cm)

Donnez votre avis